Médias numériques et identités religieuses au Mali

La mission d’Hama Yalcouyé se déroulera à San (Mali) du 22 novembre au 21 décembre 2020

À la suite d’une enquête exploratoire en mars-avril 2019 qui nous a permis d’identifier les personnes ressources, Hama Yalcouyé projette de mener une enquête de longue durée à San du 22 novembre au 21 décembre 2020. Son objectif est de mieux comprendre les contenus médiatiques relatifs aux différentes identités religieuses dans les  : médias confessionnels ; autres médias privés et publics ; et médias numériques via les plateformes virtuelles comme Facebook, WhatsApp, YouTube etc. Cette enquête s’inscrit au sein d’une thèse de doctorat sur les « médias confessionnels et constructions identitaires au Mali » (dir. E. Olivier) qui vise à saisir la participation des médias confessionnels dans la construction des identités au Mali aujourd’hui. Il s’agit d’analyser l’usage que font les religieux des différents médias et l’impact de ces médias dans l’organisation du débat religieux dans l’espace public au Mali.

Pour mener à bien cette enquête, une méthode mixte, quantitative et qualitative, sera adoptée pour la collecte des données. Il s’agira aussi de négocier la présence d’H. Yalcouyé sur le terrain pour accéder aux personnes ressources et aux informations dans un moment d’insécurité où la question de la confiance données aux chercheurs se pose au Mali. Pour pallier cette difficulté, il est prévu de revoir un certain nombre de personnes rencontrées lors de l’enquête exploratoire de 2019, avant de prendre contact avec les chefs de quartier par le truchement de la mairie de cette ville. Après cette étape introductive, un échantillon de 117 personnes sera déterminé, soit trente-neuf (39) par tranche d’âge : 20-30 ans ; 30-50 ans et 50-90 ans, pour mener en amont une enquête d’opinion sur le choix, les préférences et le suivi des médias par les auditeurs dans les différents quartiers de la ville. À côté de cette enquête quantitative, une importance particulière sera accordée à l’ethnographie (observation et participation), afin d’être en immersion sur le terrain et partager le quotidien des enquêtés. Le résultat de cette enquête d’opinion permettra d’abord d’identifier des auditeurs, de suivre certaines émissions avec eux, d’entrer dans les studios radiophoniques et d’en réaliser une ethnographie. H. Yalcouyé souhaite également entrer dans le quotidien des enquêtés en les côtoyant chez eux, dans leurs grins, dans les rues, les studios radiophoniques, ainsi que dans les structures publiques et privées. Il sera ainsi possible d’accéder au vécu, aux opinions sur la consommation médiatique et la construction des contenus (religieux ou non). L’enquête portera enfin sur les principaux médias (radios, télévision, réseaux sociaux comme Facebook et WhatsApp, Internet – Youtube, etc.) de prosélytisme et de visibilité utilisés par les leaders d’opinion et fidèles des associations religieuses, lesquels se concurrencent dans l’animation de la parole religieuse.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
afrinum (20 novembre 2020). Médias numériques et identités religieuses au Mali. AFRINUM. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/at1d


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search