L’industrie du vidéoclip à Bamako

Alfonso Castellanos effectuera une mission à Bamako d’octobre à novembre 2021. Elle vise à suivre l’évolution et la formalisation progressive de l’industrie du vidéoclip. Cette étude intègre les axes 1 « Fabrique de la musique et du son » et 2 « Entrepreneuriat et jeunesse » du programme ANR AFRINUM et met l’accent sur trois aspects principaux : les logiques de production ; les transferts de savoirs ; et les stratégies de publicisation. L’enquête ethnographique vise à recueillir un corpus original indispensable à l’analyse de la filière des vidéoclips à Bamako et à la comparaison avec les autres pays d’investigation d’AFRINUM. Le travail d’enquête sera mené dans plusieurs studios de production audiovisuelle de Bamako, où il sera question de suivre les réalisateurs lors des différentes étapes de leur travail de production, de tournage et de montage de clips vidéo. Des entretiens semi-directifs seront réalisés avec les musiciens, les danseurs et les danseuses ou les figurants filmés, ainsi qu’avec divers intermédiaires de la filière, tandis qu’un dispositif d’enregistrement audiovisuel sera mis en place afin de pouvoir décrire et analyser l’ensemble du processus de production. La priorité sera accordée aux questions concernant l’équipement des studios, les méthodes de production adaptées à différents types de situations, les techniques de filmage et de montage employées, les critères esthétiques des vidéoclips, ainsi que les modalités de collaboration et de négociation entre les acteurs impliqués.



Citer ce billet
afrinum (2021, 27 septembre). L’industrie du vidéoclip à Bamako. AFRINUM. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/at1p

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search